Tips pour la certification PSM I

Tips pour la certification PSM I

Je vous avais promis, dans ma note précédente, quelques tips concernant la certification PSM I. Les voici !

Ce qui m’a posé le plus de problème, ce sont les notions de Sprint Goal, de Sprint Backlog et de Definition of Done :

  • Le Sprint Goal, défini conjointement par la Scrum Team lors du Sprint Planning, peut-il évoluer en cours de Sprint ?
  • Le Sprint Backlog, défini par les développeurs en Sprint Planning, peut-il évoluer en cours de Sprint, avec l’accord du PO ?
  • La Definition of Done, définie par la Scrum Team en Sprint Planning, peut-elle évoluer en cours de Sprint ?

Honnêtement, aujourd’hui, je ne suis toujours pas certaine à 100% des réponses à ces questions. J’ai lu tout et son contraire.

Je partirais là-dessus :

  • Le Sprint Goal est défini par l’ensemble de la Scrum team, durant le Sprint planning. Cet Objectif est fixe
  • Le contenu du Sprint Backlog (comment atteindre le Sprint Goal) peut être clarifié et adapté pendant le Sprint, sans que cela n’affecte l’Objectif de Sprint. On peut donc dire que le Sprint Backlog émerge tout au long du Sprint
  • La Definition of Done peut être adaptée, si nécessaire. Elle est agile, évolutive. Une question reste ouverte : peut-elle être adaptée en cours de Sprint ou la Scrum Team doit-elle attendre la Rétrospective ?

Dites-moi à l’occasion ce que vous en pensez 😉

Pour le reste, voici les grandes idées à bien maitriser avant de passer la certification :

  • Pour un Sprint de quatre semaines, le Sprint Planning dure 8 heures, le Sprint Review 4 heure et le Sprint Retro 3 heures
  • Les trois piliers de Scrum sont la transparence, l’inspection et l’adaptation
  • Les valeurs de Scrum sont le courage, le focus, l’engagement, le respect et l’ouverture
  • Les trois Artéfacts Scrum sont le Product backlog, le Sprint backlog et les incréments
  • L’Agile manifesto date de 2001
  • La première version du Scrum guide a été publiée en 2010
  • L’objectif de Scrum est de générer de la valeur
  • Le Product Backlog est entièrement sous la responsabilité du PO
  • Le PO ne peut pas déléguer la gestion du Product Backlog, sauf lorsqu’il s’agit d’ordonner les tâches
  • Le Product Backlog est une liste qui n’est pas fixe mais qui évolue dans le temps
  • Il n’y a pas d’assignation de tâche par le PO ou par quelqu’un d’autre
  • Seul le PO a le droit d’annuler un sprint, si celui-ci devient obsolète
  • Le Sprint Goal porte sur un sprint, la Definition of Done porte sur un incrément
  • Le refinement ne peut pas prendre plus de 10% du temps de la DEV Team
  • Une telle limitation n’existe pas si on parle du refinement au niveau de la Scrum Team
  • En Scrum, on ne parle jamais de release
  • Scrum est un framework, pas une méthodologie. Agile est une méthodologie
  • En Scrum, plus de project manager ni de release manager
  • 1 produit = 1 PO = 1 Product Backlog (et ce, même si plusieurs équipes bossent sur ce produit)
  • Si plusieurs produits, 1 PO et 1 Product Backlog par produit
  • Pas de sprint 0 dans l’approche Scrum
  • Un incrément produit doit toujours être livré à la fin de chaque sprint mais pas d’obligation de release en fin de sprint (décision du PO)
  • Adapter une Scrum Team diminue la vélocité dans un premier temps
  • Le concept de User stories ne vient pas de Scrum
  • Les Progress monitors, Burn down charts ne sont pas obligatoires en Scrum
  • C’est OK qu’une personne cumule plusieurs rôles
  • Si des tâches du Sprint backlog n’ont pas été traitées lors du Sprint, celles-ci ne passent pas en démo et retournent dans le Product backlog
  • Plusieurs équipes Scrum peuvent avoir les mêmes dates de début et de fin du Sprint mais ce n’est pas obligatoire
  • Le PO reste toujours responsable
  • Le refinement se fait toujours 1 ou 2 sprints à l’avance
  • Les Sprint Reviews sont des réunions informelles, pas de sign-of des stakeholders
  • Si plusieurs équipes, c’est OK d’avoir plusieurs DoD tant que tout puisse être consolidé en un seul incrément
  • Le PO est une personne, pas un comité
  • Il n’y a pas de Sprint zéro, tous les Sprints ont la même structure
  • Le Daily Scrum est pour la DEV team. Le PO et le SM ne doivent pas être présents mais ils peuvent y assister
  • Tout ce qui est dans le Scrum guide est « mandatory », et non pas « à la carte »
  • Si un élément du Product Backlog n’est pas conforme à la Definition of Done, il ne peut pas être publié ni même présenté lors de la Sprint Review. Il est alors renvoyé au Product Backlog pour être replanifié ultérieurement

Je reste dubitative sur un point… Après la Rétrospective, un point d’action doit-il être ajouté (ou pas) dans le backlog (Product ou Sprint backlog ?). Si je me réfère à la dernière version du Scrum Guide, je dirais « pas obligatoirement » :

La Scrum Team identifie les changements les plus utiles pour améliorer son efficacité. Les améliorations ayant le plus d’impactsont abordées dès que possible. Elles peuvent même être ajoutées au Sprint Backlog pour le prochain Sprint.

Bonne M… pour votre Certification ! Perso, je m’en vais préparer la PSM II 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s